Politics

“Nous sommes traités comme des citoyens de seconde zone”: Toute l’actualité sur liberte-algerie.com


Après la sortie du sélectionneur de la Gambie, Tom Saintfiet, qui a remis en cause les conditions d’hébergement de son équipe lors de la coupe d’Afrique des nations au Cameroun (9 janvier – 6 février), un autre entraîneur est sorti de son mutisme pour évoquer les mêmes problèmes. Il s’agit cette fois-ci de Mario Marinică, le sélectionneur de l’équipe du Malawi qui a réalisé un parcours honorable en parvenant à se qualifier pour la première fois de son histoire en huitième de finale de la CAN 2021. Le coach roumain a indiqué ne pas avoir à sa disposition du lait pour son café ou encore qu’il n’a pas accès à une machine de lavage. “Nous sommes traités comme des citoyens de seconde zone. Je n’ai pas de lait pour mon café. On n’a pas accès à la machine de lavage. Mes joueurs lavent eux-mêmes leurs habits. Imaginez-vous que Sadio Mané puisse laver lui-même ses habits lors d’une compétition ?”, a déploré Mario Marinică.

Le sélectionneur des “Flammes” s’est indigné du fait que son équipe est traitée comme une équipe de seconde zone. “Nous sommes traités comme des citoyens de seconde classe, nous ne sommes pas traités comme les grandes équipes”, s’est plaint Mario Marinic.Pour rappel, le Malawi s’est qualifié au deuxième tour de la CAN 2021 comme meilleur troisième dans le groupe B après avoir récolté quatre points ; une victoire face au Zimbabwe (2-1), une défaite face à la Guinée (1-0) et un nul contre le Sénégal (0-0).

 


S. M.

 





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.